Accéder au contenu principal
Israël/Territoires palestiniens

Violences en Cisjordanie: une Palestinienne grièvement blessée

Des soldats israéliens sécurisent la zone où ont eu lieu les heurts, le 1er décembre.
Des soldats israéliens sécurisent la zone où ont eu lieu les heurts, le 1er décembre. REUTERS/Ronen Zvulun

Une Palestinienne de Cisjordanie a attaqué un Israélien avec un couteau, lundi 1er décembre. Il a été légèrement blessé. L’armée a tiré sur la jeune femme qui, elle, est dans un état critique. Une attaque qui fait suite à une vague de violences depuis plus d’un mois dans la région.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

La Palestinienne, âgée d’une vingtaine d’années, a blessé très légèrement un Israélien avec un couteau, selon la police. Cela s’est passé près du bloc de colonies du Gush Etzion, en Cisjordanie occupée. Des soldats israéliens qui se trouvaient à proximité ont immédiatement tiré sur la jeune femme qui a été transportée à l’hôpital dans un état grave. L’armée a également fait une descente dans son village de Beit Fajjar, près de Bethléem, et a arrêté son père.

C’est la première attaque attribuée à une femme depuis le 22 octobre et le premier attentat à la voiture bélier à Jérusalem. La vague de violences a culminé avec une attaque dans une synagogue qui a fait cinq morts, outre les deux assaillants.

Les tensions se sont cristallisées autour des provocations de Juifs extrémistes sur l’esplanade des mosquées. Mais les Palestiniens expriment également leur exaspération face à l’occupation israélienne, la colonisation et la répression au quotidien. De son côté, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a condamné l’attaque de lundi en accusant les responsables palestiniens d’inciter à la haine contre Israël et les Juifs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.