Accéder au contenu principal
Israël

Raid en Syrie: Israël veut stopper les transferts d’armes au Hezbollah

Youval Steinitz, le  ministre israélien des Renseignements.
Youval Steinitz, le ministre israélien des Renseignements. REUTERS/Eduardo Munoz/Files

La Syrie accuse Israël d'avoir mené deux raids dimanche contre des secteurs tenus par le pouvoir près de Damas, l'accusant d'apporter un «soutien direct» aux rebelles et aux jihadistes. Israël n’a ni confirmé ni infirmé ces raids mais ce matin, Youval Steinitz, le ministre israélien des Renseignements, affirme que son pays veut empêcher tout transfert d’armes de la Syrie vers le Liban.

Publicité

Avec notre correspondant à JérusalemMurielle Paradon

« Israël est déterminé à empêcher tout transfert d’armes sophistiquées vers des organisations terroristes. » C’est ce qu’a répondu le ministre israélien des Renseignements, Youval Steinitz, interrogé ce matin à la radio, sur les raids menés contre la Syrie hier. Par « organisations terroristes », il entend le Hezbollah libanais qui combat auprès des troupes de Bachar el-Assad, et qui est l’ennemi juré d’Israël. Si Youval Steinitz ne reconnaît pas explicitement que son pays a frappé la Syrie, il en donne au moins une justification.

C’est d’ailleurs le cas pour chaque raid attribué à Israël. L’armée aurait frappé la Syrie et le Liban à plusieurs reprises depuis le début du conflit syrien en 2011. La dernière fois, c’était en février dernier. Les Israéliens avaient détruit un convoi à la frontière libanaise, convoi qui transportait selon eux des missiles à destination du Hezbollah. La presse israélienne s’interrogeait ce matin sur l’opportunité pour le gouvernement de Benyamin Netanyahu de mener en ce moment des raids sur la Syrie. On est au début d’une campagne électorale et la sécurité est une des principales préoccupation des Israéliens.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.