Accéder au contenu principal
Israël/Territoires palestiniens

Journée de violences et de manifestations en Cisjordanie

Des affrontements entre les manifestants palestiniens et la sécurité israélienne à Hébron, le 12 décembre.
Des affrontements entre les manifestants palestiniens et la sécurité israélienne à Hébron, le 12 décembre. AFP PHOTO / HAZEM BADER

Au lendemain des obsèques d’un responsable palestinien, tué lors de heurts avec l’armée israélienne, la situation est toujours tendue au Proche-Orient. Des manifestations après la prière ont dégénéré. Une vingtaine de Palestiniens auraient été blessés près de Ramallah et Hébron. Par ailleurs, selon l’armée, un Palestinien a attaqué à l’acide des Israéliens en Cisjordanie, vendredi 12 décembre. Il y a au moins cinq blessés légers.

Publicité

Une famille israélienne circulait en voiture en Cisjordanie occupée lorsqu’elle s’est arrêtée près d’une colonie pour prendre un auto-stoppeur, selon l’armée israélienne. Un Palestinien qui se trouvait à côté aurait jeté de l’acide sur l’auto-stoppeur et sur les passagers du véhicule, dont plusieurs enfants. Ils ont été légèrement blessés, rapporte notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon. Toujours selon l’armée, l’assaillant a ensuite tenté d’attaquer plusieurs personnes avec un tournevis, avant de s’enfuir. Il aurait été arrêté par un automobiliste armé qui lui aurait tiré dans les jambes.

La journée de vendredi était sous le signe de la contestation. La Fatah, le parti de Ziad Abu Ein, tué il y a deux jours, avait décrété un jour de colère dans les Territoires palestiniens. Après la grande prière du vendredi, plusieurs rassemblements ont eu lieu dans les grandes villes palestiniennes. Des affrontements ont éclaté entre groupes de jeunes Palestiniens et forces israéliennes autour de Ramallah ainsi qu'à Hébron, décrit Nicolas Ropert notre correspondant à Ramallah. Plusieurs Palestiniens ont été blessés par des balles en caoutchouc, ont rapporté les services médicaux locaux.

Le contexte est très tendu depuis plusieurs mois entre Israéliens et Palestiniens. Il y a eu plusieurs attaques contre des Israéliens à Jérusalem et en Cisjordanie. Les Palestiniens protestent régulièrement contre l’occupation israélienne et la colonisation, plus récemment contre les provocations d’extrémistes juifs sur l’esplanade des Mosquées. La mort du responsable palestinien Ziad Abou Eïn, mercredi 10 décembre, dans des heurts avec l’armée israélienne, a encore exacerbé les tensions, laissant craindre une nouvelle vague de violences.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.