Accéder au contenu principal

Ballet diplomatique en Europe pour le projet palestinien de résolution

John Kerry et Benyamin Netanyahu se sont entretenus à Rome, le 15 décembre 2014.
John Kerry et Benyamin Netanyahu se sont entretenus à Rome, le 15 décembre 2014. REUTERS/Evan Vucci/Pool

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu était à Rome lundi 15 décembre, pour rencontrer le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Ce dernier a ensuite a rendez-vous dans la soirée à Paris avec ses homologues français, allemand et britannique. Une délégation de la Ligue arabe ainsi que des représentants palestiniens sont également attendus demain mardi à Paris et à Londres. L'enjeu de cette série d'entretiens : le projet de résolution que les Palestiniens veulent déposer à l'ONU. Un texte demandant la fin de l'occupation israélienne d'ici deux ans.

Publicité

Actuellement, deux projets de résolution circulent aux Nations unies. Le premier est un texte porté par les Palestiniens, la Jordanie et la Ligue arabe. Il demande la fin de l'occupation israélienne des Territoires palestiniens avec une date butoir : novembre 2016. Selon la direction palestinienne, ce texte pourrait être présenté au Conseil de sécurité dès ce mercredi.

Le deuxième projet est initié par la France et soutenu par la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Le texte mentionne également un calendrier et le même horizon de deux ans pour parvenir à un règlement du conflit israélo-palestinien, mais dans des termes moins abrupts. L'idée est d'éviter un veto des Etats-Unis au Conseil de sécurité de l'ONU, comme nous l'ont confirmé des diplomates proches du dossier.

Lequel de ces deux textes sera finalement soumis au vote des 15 membres du Conseil de sécurité, avec quel résultat... C'est tout l'enjeu de l'intense ballet diplomatique de ce début de semaine.

Côté israélien, le Premier ministre Benyamin Netanyahu a déjà prévenu : pas question pour l'Etat hébreu « de se laisser imposer des mesures unilatérales dans un délai déterminé ». Des mesures qualifiées de « diktat » par le chef du gouvernement israélien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.