Accéder au contenu principal
Bethléem

Bethléem attend la messe de Noël, malgré les tensions

La foule s'est assemblée toute la journée du 24 décembre, place de la Mangeoire, à Bethléem, pour assister aux célébrations avant la messe de Noël.
La foule s'est assemblée toute la journée du 24 décembre, place de la Mangeoire, à Bethléem, pour assister aux célébrations avant la messe de Noël. REUTERS/Ammar Awad

La messe de Noël aura lieu dans quelques heures à Bethléem. Plusieurs milliers de personnes sont déjà réunies sur place. Au moins 10 000 personnes sont attendues. Des chrétiens de Palestine, mais aussi des pèlerins étrangers qui ont osé venir ce mercredi 24 décembre, malgré le climat tendu dans la région.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Bethléem, Nicolas Ropert

La place de la Mangeoire fait face à la basilique de la Nativité. Depuis ce midi, elle est noire de monde. Sur la scène installée devant la basilique, des chorales animent l'ambiance. Quelques stands ont été installés. Des groupes de pèlerins sont venus de tous les continents, comme ces chrétiens du Nigeria, qui découvrent avec des yeux émerveillés l'arbre de Noël qui trône sur la place. Des Américains chantent la paix accompagnée d'une guitare.

Même si le taux d'occupation dans les hôtels de la ville est de 100% ce soir, c'est une année décevante se plaignent les commerçants. Les touristes étrangers, freinés notamment par la guerre à Gaza, semblent moins nombreux que les années précédentes. Mais les visiteurs venus de Palestine ont compensé ce manque.

Après l'accrochage qui a eu lieu ce matin à Gaza, des rumeurs d'annulation ont couru. Il n'en est rien même si le mot d'ordre affiché en grand par la municipalité est clair : « ce que je veux cette année pour Noël, c'est la justice », peut-on lire sur les panneaux.

 → À RÉÉCOUTER : Reportage International : Un Noël qui s'annonce morose à Bethléem

Des pélerins nigerians, dans le sanctuaire, où les chrétiens croient que Marie a donné naissance à Jésus, à Bethléem, le 24 décembre 2014.
Des pélerins nigerians, dans le sanctuaire, où les chrétiens croient que Marie a donné naissance à Jésus, à Bethléem, le 24 décembre 2014. REUTERS/Ammar Awad

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.