Accéder au contenu principal

Grandes manoeuvres iraniennes jusque dans le golfe d'Aden

La frégate iranienne «Alvand» dans le port de Port-Soudan (Soudan), sur la mer Rouge, le 6 mai 2014.
La frégate iranienne «Alvand» dans le port de Port-Soudan (Soudan), sur la mer Rouge, le 6 mai 2014. AFP PHOTO/STR

Démonstration de force ou simple exercice militaire ? L'Iran organise à partir de ce jeudi 25 décembre de vastes manoeuvres de son armée, notamment de sa marine qui a prévu de se déployer sur une très vaste zone.

Publicité

C'est la première fois que l'Iran organise des manoeuvres maritimes aussi loin de ses côtes. L'exercice, qui doit durer six jours, s'étendra sur plus de deux millions de kilomètres carrés, y compris en mer d'Oman et jusqu'au golfe d'Aden en passant par le détroit d'Ormuz, par lequel transite l'essentiel des exportations pétrolières de la région. Il s'agit d'un secteur extrêmement sensible où la marine iranienne croise à proximité des navires de la 5e flotte américaine, stationnée dans le golfe Persique.

L'Iran a largement communiqué sur l'ampleur de ces manoeuvres. 13 000 hommes vont y participer. Forces navales mais aussi aériennes et terrestres ainsi que les Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite de la République islamique. Des drônes et des missiles devraient également être testés pendant ces exercices.

Ce genre de déploiement est généralement analysé comme une démonstration de force de l'armée iranienne. Dans un Moyen-Orient en pleine ébullition, l'Iran rêve de s'imposer comme une puissance stabilisatrice.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.