Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: des centaines de détenus en grève de la faim à Homs

Manifestation à Qamishli, au nord-est de la Syrie, le 1er avril 2011, au début du mouvement de contestation en Syrie.
Manifestation à Qamishli, au nord-est de la Syrie, le 1er avril 2011, au début du mouvement de contestation en Syrie. AFP

En Syrie, des centaines de détenus de la prison de Homs ont entamé, ce mardi 30 décembre, une grève de la faim pour dénoncer leurs longues détentions et les abus dont ils sont les victimes. Pour l'essentiel, il s'agit de prisonniers de conscience. Les grévistes de la faim protestent également contre « les mauvais traitements et le manque de médicaments ». C'est un détenu de la prison qui a donné l'alerte.

Publicité

Pour ne pas se mettre en danger, il a pris un pseudonyme : el Homsi. En français « celui qui vient de la ville de Homs ». Grâce à un téléphone portable, du fond de la prison de la ville, il a pu communiquer à l'extérieur.

Et ce que l'on apprend est saisissant. « Plus de 1 000 personnes, dit-il, sont en grève de la faim depuis quatre jours ». « Nous voulons notre liberté. Certains, ici, ont été condamnés à 30 ans de prison uniquement pour avoir manifesté pacifiquement. D'autres ont été emprisonnés de façon arbitraire ». Et il ajoute : « Je suis en prison depuis sept ans et je suis accusé d'avoir commis des actes violents pendant la révolution. Ça n'a aucun sens ».

Après quatre jours de grève de la faim, poursuit-il, « personne n'a réagi à notre mouvement ». « Quelque 12  personnes se sont évanouies par manque de nourriture. Il y a, parmi les détenus, des médecins et des pharmaciens. Ils prennent soin de nous, mais nous n'avons aucun médicament ». On estime à 200 000 le nombre de personnes incarcérées en Syrie depuis le début du mouvement de contestation pacifique, durement réprimé avant de se transformer en rébellion.

→ A (RE) LIRE : Syrie: la répression à l’égard des opposants est absolument impitoyable

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.