Accéder au contenu principal
Israël

Un convoi américain attaqué par des colons israéliens

Vue de la colonie israélienne de Halamish, près de Ramallah, en Cisjordanie.
Vue de la colonie israélienne de Halamish, près de Ramallah, en Cisjordanie. REUTERS/Ammar Awad/Files

Une histoire bien embarrassante pour les Israéliens : un convoi américain du consulat de Jérusalem a été attaqué à coups de pierres par des colons israéliens en Cisjordanie. Les diplomates étaient accompagnés de Palestiniens. L’incident n'a pas fait de blessés mais les Etats-Unis expriment leur «forte préoccupation». 

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

Une délégation du consulat américain de Jérusalem a été prise pour cible alors qu’elle se trouvait près du village palestinien de Turmus Ayya, en Cisjordanie occupée. Selon un porte-parole du consulat joint par RFI, une voiture a été prise pour cible par des colons israéliens armés, elle a essuyé des jets de pierres. Mais personne n’a été blessé.

Plusieurs médias israéliens ont affirmé que des gardes de sécurité américains avaient pointé leur arme en direction des assaillants, avant de partir. Mais l’information a été démentie par le porte-parole du consulat.

La délégation américaine, qui a dû annuler sa visite en catastrophe, s’était rendue en Cisjordanie pour vérifier les dires des Palestiniens de Turmus Ayya, selon lesquels 5000 plants d’oliviers avaient été arrachés ces derniers jours, par des colons israéliens.

Les Américains « fortement préoccupés »

Les colons qui ont attaqué les Américains proviendraient de l’avant-poste d’Adi Ad, un embryon de colonie jugé illégal par les Israéliens eux-mêmes. Leurs habitants sont connus pour leur extrémisme.

C’est dans la même zone qu’un dirigeant palestinien, Ziad Abou Eïn, est mort le 10 décembre à la suite de heurts avec l'armée israélienne alors qu’il manifestait contre la colonisation israélienne et la confiscation de terres palestiniennes.

L’attaque des diplomates américains par des colons israéliens est pour le moins inhabituelle. « Nous sommes fortement préoccupés par cet incident », affirme le porte-parole du consulat américain à Jérusalem, « nous allons fournir une vidéo que nous avons tournée à la police israélienne ». Cette dernière a ouvert une enquête. Micky Rosenfeld, son porte-parole, a déclaré de son côté que la visite de la délégation américaine en Cisjordanie ne s’est pas faite en coordination avec la police ou l’armée israélienne.

L’affaire est en tout cas embarrassante pour les Israéliens. Les Etats-Unis n’ont cessé ces derniers jours d’apporter leur soutien à Israël, contre les démarches palestiniennes à l’ONU et à la Cour pénale internationale. Commentaire ironique d’un responsable palestinien : « Voilà comment les Américains sont remerciés aujourd’hui, par des jets de pierre ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.