Accéder au contenu principal
Liban / Syrie

Le Liban impose des visas aux Syriens

Camp de réfugiés syriens au Liban, le 18 novembre 2014.
Camp de réfugiés syriens au Liban, le 18 novembre 2014. REUTERS/Mohamed Azakir

Confronté à un afflux massif de réfugiés syriens, le Liban a décidé de durcir les conditions d'entrée sur leur territoire pour les ressortissants syriens et instaure des visas pour la première fois dans l'histoire des deux pays. Cette décision entrera en vigueur à partir du 5 janvier. 

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Le ministre des Affaires sociales Rachid Derbas a indiqué que l’objectif de cette mesure est de réguler de manière plus sérieuse l'entrée des Syriens au Liban, qui abrite déjà plus d'un million de réfugiés, soit le quart de sa population. 

Ces visas seront délivrés à la frontière et non pas à l'ambassade du Liban à Damas. Il s'agit de six types de documents : des visas touristiques, médicaux, d’étudiants, de transit, pour consultation d’une ambassade étrangère ou pour ceux qui bénéficient d’une prise en charge par un Libanais. Des séjours temporaires sont accordés aux hommes d’affaires et propriétaires d’un bien immobilier. 

C'est la première fois dans l'histoire des relations libano-syriennes que le régime des visas est instauré. Les relations diplomatiques entre les deux pays sont d'ailleurs récentes, ce n'est qu'en 2009 que Beyrouth et Damas ont échangé des ambassadeurs. 

La Syrie a fait preuve de compréhension à l'égard de la décision libanaise. Celle-ci s'inscrit dans le cadre de la gestion de la situation à cause de la « grande pression » due à l'afflux des réfugiés, a réagi l'ambassadeur de Syrie à Beyrouth. Ali Abdel Karim a cependant regretté que cette mesure n'ait pas fait l'objet d'une coordination préalable avec Damas. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.