Accéder au contenu principal
Israël/arabie saoudite

Disparition du roi Abdallah: Israël salue «un dirigeant responsable»

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, disparu le 23 janvier 2015.
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, disparu le 23 janvier 2015. Getty Images)

Parmi la pluie d'hommages au roi Abdallah d'Arabie saoudite décédé vendredi 23 janvier 2015, celle d'Israël se distingue dans la mesure où les deux pays n'entretenaient pas de relations diplomatiques.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

C’est un hommage appuyé que le président israélien Reuven Rivlin a rendu au roi Abdallah. Il le décrit comme un « dirigeant responsable, un modérateur, dont la sagesse a beaucoup contribué à la stabilité du Moyen-Orient ».

Pourtant, Israël n’entretient pas de relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite, comme avec la plupart des pays arabes. Mais récemment, les deux pays se sont rapprochés. L’an dernier, le ministre israélien des Affaires étrangères a admis, dans la presse, avoir rencontré secrètement des responsables saoudiens

Israël et l’Arabie saoudite ont en commun le même ennemi : l’Iran. Riyad a par ailleurs été à l’origine, en 2002, de « l’initiative de paix arabe » qui prévoit la création d’un Etat palestinien en échange d’une normalisation des liens entre les pays arabes et Israël.

Ce plan avait suscité un intérêt chez les Israéliens. Aujourd’hui, l’ancien président Shimon Peres a souhaité que « l’initiative du roi Abdallah reste une base importante dans la construction de la paix ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.