Accéder au contenu principal
Irak

Le groupe EI anéantit les antiquités du musée de Mossoul

Des membres du groupe État islamique détruisent des statues du musée irakien de Mossoul.
Des membres du groupe État islamique détruisent des statues du musée irakien de Mossoul. capture d'écran

L’organisation Etat islamique s’en est encore pris au patrimoine historique et archéologique de la Mésopotamie. Les jihadistes ont dévasté le musée de Mossoul, la deuxième ville irakienne entièrement sous leur contrôle. Statues, sculptures et monuments, des antiquités plusieurs millénaires ont été réduites en poussière. L'Unesco demande une réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur ces destructions.

Publicité

A la massue ou au marteau-piqueur, les partisans de l’organisation Etat islamique ont dévasté le musée de Mossoul. Fiers de leur acte, ils se sont filmés et ont publié la vidéo sur Internet. Ils ont même ajouté des effets au montage : des ralentis de coups de massue sur les visages, les têtes et les bustes des statues. Des vestiges d’une civilisation plusieurs fois millénaires sont anéantis. Le musée de Mossoul est désormais un véritable champ de ruines.

Pour le groupe EI, ces antiquités ne constituent en rien un patrimoine culturel. Elles sont au contraire perçues comme des idoles qu’il faut détruire, l’idolâtrie étant proscrite par leur idéologie. Ce n’est d'ailleurs pas la première fois que les jihadistes et leurs partisans s’attaquent aux symboles historiques et archéologiques dans cette région. La bibliothèque de Mossoul a été incendiée. Des milliers d’anciens ouvrages et de vieux manuscrits sont partis en fumée. Même des mosquées sont démolies. Celle qui abritait le tombeau du prophète Jonas a été dynamitée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.