Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

Arabie saoudite: les Saoudiennes peuvent désormais voyager sans tuteur

Séance photos avec Madeha, photographe, l'une des héroïnes du documentaire «Arabie Saoudite:Paroles de femmes», diffusé sur France 5 en septembre prochain.
Séance photos avec Madeha, photographe, l'une des héroïnes du documentaire «Arabie Saoudite:Paroles de femmes», diffusé sur France 5 en septembre prochain. © Clarence Rodriguez, tous droits réservés.

Après avoir obtenu le droit de vote et d’éligibilité aux prochaines élections municipales en décembre prochain, les Saoudiennes vont désormais pouvoir voyager sans leur tuteur. Plus qu’une évolution, c’est une révolution en Arabie saoudite.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

La loi a récemment été promulguée dans la plus grande discrétion en Arabie saoudite  comme c’est d’ailleurs souvent le cas lorsqu’il s’agit d’une décision cruciale qui pourrait bousculer les mentalités au sein du royaume conservateur. Plus besoin de chaperon mâle pour voyager ! Plus besoin non plus de papier jaune ou de SMS pour avertir le mahram, le tuteur, père, mari, frère ou fils pour les veuves.

Les agences de voyages se réjouissent car les Saoudiennes sont de plus en plus nombreuses à vouloir s'échapper pour goûter aux plaisirs nuancés de «l'exotisme». Celles qui ont les moyens financiers de cette évasion légalisée, préfèrent voyager dans des pays arabes Dubaï, Egypte, Bahreïn. Elles expliquent que la culture y est proche de la leur. Cela les rassure.

Elles voyagent certes, sans un mahram, mais elles voyagent «entre filles». Elles n'osent à priori pas encore se lâcher des deux mains. Mais une chose est certaine, après l’autorisation de voter et être éligibles aux prochaines élections municipales en décembre prochain, toutes ces femmes sont sur le tarmac, prêtes à prendre leur envol.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.