Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: l’armée perd la province d’Idleb, Lattaquié menacée

Un combattant du front al-Nosra hisse le drapeau de l'organisation tandis que d'autres membres célèbrent la conquête de la prise de la ville. Ariha, le 29 mai 2015.
Un combattant du front al-Nosra hisse le drapeau de l'organisation tandis que d'autres membres célèbrent la conquête de la prise de la ville. Ariha, le 29 mai 2015. REUTERS/Khalil Ashawi

Des rebelles syriens se sont emparés d'une base aérienne dans la province d'Idleb, après deux années de siège, a annoncé ce mercredi la télévision d'Etat.

Publicité

Après une violente attaque qui a duré plus de deux jours, le Front al-Nosra et des factions islamistes ont pris mercredi matin l'aéroport militaire d'Abou Douhour. Les combattants auraient réussi à s'introduire dans la base mardi soir en profitant de la tempête de sable qui frappe le Proche-Orient depuis la veille.

« Le siège avait commencé en septembre 2012. C’est la dernière conquête effectuée par la coalition salafo-salafiste, indique David Rigoulet-Roze, chercheur à l'Institut français d'analyse stratégique et rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques. Cela vient confirmer une emprise grandissante de cette mouvance salafo-salafiste dans la province d’Idleb et cela menace la province jouxtant celle d’Idleb, celle de Lattaquié [un des principaux fiefs du régime, ndlr]. »

« C’est donc à la fois symbolique et cela constitue la concrétisation d’une dynamique militaire enclenchée à partir de décembre 2014 avec la prise successive de plusieurs bases puis de la ville d’Idleb, le 28 mars 2015, poursuit le chercheur. Cette ultime défaite dans la province met une pression supplémentaire sur le littoral. »

Depuis fin mars, l'armée syrienne subit revers après revers, et notamment dans la province d'Idleb. Le régime de Bachar el-Assad est depuis plus de quatre ans en guerre contre différents groupes rebelles, dans un conflit qui a fait plus de 240 000 morts.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.