Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

[Reportage] Les Saoudiennes ont voté pour la première fois

Une femme quitte un bureau de vote à Riyad, au cours des élections municipales en Arabie saoudite, le 12 décembre 2015.
Une femme quitte un bureau de vote à Riyad, au cours des élections municipales en Arabie saoudite, le 12 décembre 2015. REUTERS/Faisal Al Nasser

12 décembre 2015. Cette date restera celle du premier scrutin ouvert aux femmes en Arabie saoudite, pays ultra-conservateur, où la totalité du pouvoir est détenue par la famille royale. Ce samedi 12 décembre, il s'agissait d'élire une partie des conseils municipaux et seules 130 000 femmes s'étaient inscrites sur les listes électorales. Reportage.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Riyad,  Nicolas Falez

Thoraya est une quinquagénaire heureuse d'avoir voté pour la première fois et d'avoir voté pour une candidate. « Peut-être qu'il y avait de très bons candidats, mais je n'ai même pas regardé leurs noms. Désolée pour eux ! »

Après le droit de vote et d'éligibilité des femmes, Thoraya rêve d'autres changements, comme la fin du système du tuteur qui place les Saoudiennes sous la coupe d'un père, d'un mari ou d'un frère. Et pourquoi pas le droit de conduire une voiture. « Oui, c'est mon souhait de conduire, confie cette électrice saoudienne à RFI. J'aime conduire et je le dis tout haut ! Je conduis partout dans le monde sauf en Arabie Saoudite. Pourquoi pas ici ? »

Voter ou ne pas voter

Les espoirs de Thoraya ne doivent pas faire oublier que la majorité des Saoudiennes ne sont pas allées voter. Dans cette société ultra-conservatrice le sujet reste sensible? Et puis il y a celles qui doutent des possibilités de changement réel, comme Noura qui n'est pas allée voter ce samedi.

« Je ne suis pas très emballée par ce truc, parce que ne crois pas qu'il y aura beaucoup de changement. Je crois qu'il faudra pas mal d'efforts et de temps, des années, pour qu'il se passe quelque chose. Alors je ne veux pas gâcher mon temps et mon énergie pour quelque chose qui, à mon avis, ne changera pas dans un futur proche. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.