Accéder au contenu principal
Syrie / EI / Russie

Raids aériens russes en Syrie: l'OSDH évoque des «massacres»

Un homme au milieu de ruines dans la ville de Raqqa (photo d'illustration).
Un homme au milieu de ruines dans la ville de Raqqa (photo d'illustration). REUTERS/Nour Fourat

Les nouvelles négociations afin de trouver une issue politique à la guerre en Syrie sont censées commencer lundi 25 janvier, à Genève en Suisse. Mais avant de s'y rendre, l'opposition syrienne a demandé un arrêt des raids aériens russes ainsi qu'une levée des sièges imposés dans plusieurs régions par les forces pro-Assad. Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, se dit pour sa part confiant quant à la tenue de ces discussions.

Publicité

Sur le terrain, les massacres se poursuivent. L'aviation syrienne a attaqué un village à l'est de Deir Ezzor. Bilan : 30 morts, dont 13 enfants, a affirmé Rami Abdarahmane de l'Observatoire syrien des droits de l'homme. « Ils ont été tués par des chasseurs qui ne regardaient pas ce qu'ils faisaient. Ils visaient seulement des endroits peuplés par des civils. Il y avait aussi des femmes », a précisé le membre de l’ONG basée à Londres.

Provoquer des massacres

Selon lui, des avions « sous commandement russe » ont provoqué « d'autres massacres » à l'ouest de Deir Ezzor, tuant dix personnes. « Un autre raid à Raqqa avec 21 personnes tuées, a ajouté Rami Abdarahmane. Les forces du régime syrien ont pu réaliser une nette progression, soutenue par les avions russes et des combattants syriens et arabes au nord de la ville de Lattaquié. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.