Accéder au contenu principal
Yémen

Le Yémen et l'Arabie saoudite procèdent à un nouvel échange de prisonniers

Des soldats loyalistes dans le district de Majaz, au Yémen,en décembre 2015 (photo d'illustration).
Des soldats loyalistes dans le district de Majaz, au Yémen,en décembre 2015 (photo d'illustration). REUTERS/Ali Owidha

L'Arabie saoudite et les rebelles chiites au Yémen ont une nouvelle fois échangé des prisonniers. Une volonté d'apaisement avant un cessez-le-feu et des pourparlers de paix annoncés par l'ONU pour le mois prochain.

Publicité

Neuf Saoudiens « retenus au Yémen » ont été échangés contre 109 Yéménites arrêtés dans les zones d'opération près la frontière sud de l'Arabie saoudite, a annoncé lundi la coalition militaire arabe engagée au Yémen contre les rebelles Houthis.

Cet échange, le deuxième du genre, a été effectué dimanche. On ignore en revanche si les Saoudiens qui étaient retenus au Yémen sont des militaires ou des civils et si les Yéménites sont des rebelles Houthis. Selon certains spécialistes, l'Arabie saoudite et ses alliés sont prêts à des compromis « pour le succès de ces pourparlers ».

Après une médiation tribale, un premier échange de prisonniers avait été annoncé le 9 mars, en même temps qu'une trêve humanitaire à la frontière saoudo-yéménite. Un caporal saoudien avait été remis aux autorités de son pays et sept rebelles avaient pu regagner le Yémen.

Ce nouvel échange de prisonniers est intervenu après l'annonce d'un cessez-le-feu au Yémen à partir du 10 avril et de la reprise huit jours plus tard de pourparlers de paix inter-yéménites au Koweït, sous l'égide de l'ONU.

Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, est en proie au chaos depuis l'entrée en septembre 2014 dans la capitale Sanaa des rebelles Houthis, accusés par l'Arabie sunnite de liens avec l'Iran chiite.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.