Accéder au contenu principal
Iran

Législatives en Iran: 17 millions d'électeurs appelés à voter pour le second tour

Une habitante de Téhéran passe devant des affiches électorales en prévision du 1er tour des élections législatives, le 25 février 2016.
Une habitante de Téhéran passe devant des affiches électorales en prévision du 1er tour des élections législatives, le 25 février 2016. BEHROUZ MEHRI / AFP

Quelque 17 millions d'Iraniens sont appelés à voter vendredi 29 avril au second tour d'élections législatives au cours duquel le camp modéré et réformateur, qui soutient le président Hassan Rohani, espère confirmer sa percée du premier tour du 26 février.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Quelque 68 sièges sont en jeu pour ce second tour des législatives sur un total de 290 sièges que compte le Parlement iranien. Lors du premier tour, les conservateurs sont arrivés légèrement en tête avec 103 sièges. Les réformateurs et modérés ont obtenu 95 sièges, multipliant par trois le nombre de leurs députés par rapport au Parlement sortant.

Si à Téhéran les réformateurs et modérés ont remporté la totalité des 30 sièges lors du premier tour, en revanche, les conservateurs ont mieux résisté en province. Il faudra attendre les résultats de ce second tour pour avoir une meilleure compréhension de la composition du Parlement.

L'élection du président du Parlement aura lieu à la fin du mois de mai. On saura à ce moment si l'actuel président conservateur du parlement, Ali Larijani, sera réélu pour un nouveau mandat.

Face à lui, il y a le chef de file des réformateurs, Mohammad Reza Aref, qui n'a pas caché ses ambitions pour prendre la présidence du Parlement. Le président modéré Hassan Rohani pourra compter sur un Parlement plus conciliant, puisque la plupart des députés ultraconservateurs qui avaient combattu sa politique d'ouverture sur le plan intérieur et international ont été battus.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.