Accéder au contenu principal
Syrie / Russie / ONU

Attaques chimiques en Syrie: la Russie rejette les conclusions de l'ONU

Vitali Tchourkine, l'ambassadeur russe à l'ONU, le 17 décembre 2015.
Vitali Tchourkine, l'ambassadeur russe à l'ONU, le 17 décembre 2015. Bryan Thomas / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Moscou a une nouvelle fois rejeté jeudi 27 octobre les conclusions d'une commission d'enquête de l'ONU, le Joint mechanism investigation (JIM), qui accuse le régime syrien d'avoir utilisé des armes chimiques contre sa propre population. La Russie menace maintenant de ne pas renouveler le mandat de ces enquêteurs qui s'arrête le 31 octobre prochain et qu'elle accuse d'avoir fourni des résultats biaisés.

Publicité

Avec notre correspondante à New York,  Marie Bourreau

Les conclusions du rapport sont « contradictoires » ou tout simplement « insuffisantes » pour justifier des sanctions, a assuré l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine, qui a très ironiquement demandé à ce que la Syrie enquête elle-même sur ces accusations, laissant peu d'espoir aux diplomates occidentaux de pouvoir sanctionner les responsables de ces attaques.

Pourtant les conclusions de la commission d'enquête de l'ONU sont très fermes. Par trois fois, le régime syrien a déversé du gaz de chlore contre sa propre population en 2014 et en 2015. L'organisation Etat islamique est aussi pointée du doigt pour une attaque au gaz moutarde dans le nord de la Syrie en août 2015.

Ces faits poussent Paris et Londres à réclamer des sanctions contre Damas arguant que si le Conseil de sécurité n'est pas capable de s'unir pour lutter contre l'utilisation d'armes de destruction massive au XXIe siècle, alors son utilité est bien vaine. Mais le temps presse et le mandat de cette commission d'enquête doit être renouvelé avant le 31 octobre. Moscou semble jouer la montre et pourrait négocier l'abandon des sanctions contre un renouvellement pour un an de cette commission d'enquête.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.