Accéder au contenu principal
Palestine

Palestine: Abbas prend la parole au congrès du Fatah

Mahmoud Abbas à Ramallah le 30 novembre 2016.
Mahmoud Abbas à Ramallah le 30 novembre 2016. REUTERS/Mohamad Torokman

C'est en tant que chef fraîchement réélu que Mahmoud Abbas a pris la parole devant les cadres de son parti mercredi 30 novembre. Le président du Fatah, la principale formation politique palestinienne, s'est adressé au congrès du parti : près de trois heures de discours au cours desquelles le président de l'Autorité palestinienne, de plus en plus contesté par sa population, a réaffirmé les grands axes de sa politique et affiché une popularité retrouvée.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Pendant trente minutes avant l'arrivée de Mahmoud Abbas, les cadres du Fatah ont chanté et dansé dans la Mouqata'a, le siège de l'Autorité palestinienne, comme un air de fête avant le discours de celui qui reste le président du parti. Durant les près de trois heures de son intervention, Mahmoud Abbas a également été plusieurs fois interrompu par ses partisans qui lui criaient : « Avec notre sang, avec notre esprit, nous nous sacrifions pour toi ». Une unité affichée de cette formation politique autour d'un chef qui avait besoin de regagner en légitimité.

Sur le fond, Mahmoud Abbas n'a pas annoncé de changement de politique. Face à une croissante colonisation israélienne des territoires palestiniens, le président octogénaire entend poursuivre le dialogue avec les Israéliens. Mais il a voulu également afficher sa fermeté à l'égard de l'Etat hébreu : « Notre reconnaissance d'Israël n'est pas gratuite », a t-il dit, réclamant une réciprocité.

Ce combat pour la reconnaissance d'un Etat palestinien, Mahmoud Abbas entend également le poursuivre devant les institutions internationales. Il veut obtenir pour la Palestine, aujourd'hui Etat observateur, le statut d'Etat à part entière à l'ONU.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.