Accéder au contenu principal
Yémen/Etats-Unis

Le Pentagone a mené une série de frappes ciblées contre al-Qaïda au Yémen

Un drone américain Reaper MQ-9 à l'inspection. Au Pakistan comme au Yémen ou encore en Irak, les avions sans pilotes jouent un rôle crucial de surveillance et de frappes ciblées.
Un drone américain Reaper MQ-9 à l'inspection. Au Pakistan comme au Yémen ou encore en Irak, les avions sans pilotes jouent un rôle crucial de surveillance et de frappes ciblées. Ethan Miller/Getty Images

Les Etats-Unis confirment avoir mené une vingtaine de frappes aériennes contre al-Qaïda au Yémen. Des sources locales ont fait état d'attaques de drones avec un bilan de douze membres présumés d'al-Qaida tués.

Publicité

Les attaques sont inhabituelles par leur intensité. Plusieurs drones ont frappé des positions d'al-Qaïda dans différentes provinces du Yémen. C'est dans la région de Sawmaa, un fief de l'organisation terroriste, que les raids ont été les plus nombreux, selon des responsables locaux.

Les Américains ont confirmé être derrière ces attaques. Ils mènent depuis des années une guerre farouche à al-Qaida dans la péninsule arabique (Aqpa), la branche la plus dangereuse du réseau jihadiste, selon eux. « Les frappes ont été menées en partenariat avec le gouvernement du Yémen, et ont été coordonnées avec le président » yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, a déclaré un porte-parole du Pentagone..

Le 29 janvier dernier, quelques jours après la prise de fonction de Donald Trump, des forces spéciales avaient mené une opération militaire contre al-Qaïda au Yémen. Mais elle avait mal tourné, conduisant à la mort d'un soldat américain et de civils.

Al-Qaïda s'est renforcé au Yémen à la faveur de l'instabilité chronique. Depuis deux ans, le gouvernement, soutenu par une coalition de pays arabes, affronte des rebelles, les Houthis, qui contrôlent une partie du pays, dont la capitale Sanaa.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.