Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

[Photos] L'artiste Banksy ouvre un hôtel déjanté à Bethléem en face du mur

L'hôtel Walled Off de l'artiste Banksy, à Bethléem, le 3 mars 2017.
L'hôtel Walled Off de l'artiste Banksy, à Bethléem, le 3 mars 2017. REUTERS/ Ammar Awad

Un hôtel 3 étoiles à l'ombre du mur de séparation de Bethléem, dans les Territoires palestiniens occupés. C'est l'idée loufoque qui a germé dans l'esprit de Banksy, l'un des plus célèbres artistes urbains du monde. L'hôtel Walled Off (« coupé par le mur ») jouit ainsi d'une vue imprenable sur la barrière érigée par les Israéliens. Il a été inauguré samedi 4 mars 2017.

Publicité

Avec notre correspondante dans les Territoires palestiniens,  Marine Vlahovic

Après avoir créé un parc d'attractions déjanté à Bristol en 2015, le célèbre artiste de rue Banksy, qui continue de cacher son identité réelle, a décidé de frapper au Proche-Orient. D'ici quelques jours, les touristes pourront dormir dans les neuf chambres du Walled Off Hotel, et profiter d'une vue plongeante imprenable sur le grand mur de séparation bâti par les Israéliens, à quatre mètres de l'immeuble rénové par le street artist à la renommée mondiale.

Banksy avait déjà laissé de nombreux graffitis sur ces blocs de béton ou dans les camps de réfugiés de Bethléem. Entre art et politique, l'artiste britannique invite le monde entier à venir découvrir de près le conflit israélo-palestinien. Dans son établissement, des œuvres d'art, accrochées un peu partout, y font référence. On y trouve aussi un piano « automatique », qui joue seul de la musique, ainsi qu'une suite présidentielle à couper le souffle.

Créer la méditation et la réflexion devant un mur de séparation

« Magnifique ! » La décoration soignée de l'hôtel de Banksy fait pousser des cris d'exclamation à certains. Mais malgré l'ambiance feutrée, impossible de manquer la vue sur le mur, fait de vastes blocs de béton gris. Une singularité assumée par Wissam Salsaa, originaire de Bethléem et gérant de l'hôtel. « La vue depuis les chambres est particulière, c'est affreux ! C'est la pire vue que l'on puisse avoir dans le monde entier. Mais c'est cela qui rend cet hôtel intéressant et unique », explique-t-il.

Sur le seuil, les curieux se pressent pour admirer de près cette œuvre d'art grandeur nature. Nicole Abu Awad n'en revient toujours pas. « C'est incroyable que Banksy ait choisi de faire ça tout près du mur », confie-t-elle. Pour l'inauguration, un écran a été posé sur le piano automatique. Annoncé comme invité d'honneur, Elton John se produit en duplex pour la soirée, devant une assistance médusée. Les premiers touristes pourront dormir à l'ombre du mur de séparation à partir du 20 mars prochain.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.