Accéder au contenu principal
Israël / France

Israël: l'employé du consulat de France inculpé pour trafic d'armes

Le Français (à droite, le visage camouflé) est comparu ce lundi 19 mars avec cinq Palestiniens, membres présumés du même réseau.
Le Français (à droite, le visage camouflé) est comparu ce lundi 19 mars avec cinq Palestiniens, membres présumés du même réseau. REUTERS/Amir Cohen

En Israël, un agent consulaire français a été inculpé, lundi 19 mars, par la justice pour avoir participé à un trafic d'armes dans les Territoires palestiniens. Pour ce faire, il se serait servi des privilèges associés aux activités diplomatiques. L'homme est détenu depuis la mi-février. Cinq Palestiniens ont également été inculpés dans cette même affaire.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale au tribunal de Beer-Sheva,  Marine Vlahovic

C’est le visage camouflé par sa veste de prisonnier que le chauffeur du consulat général de France à Jérusalem est entré dans la salle d’audience du tribunal israélien pour se voir notifier sa mise en examen pour trafic d’armes.

Le jeune Français, dont la détention a été prolongée jusqu’au 28 mars, en attendant le début du procès, est assisté par un avocat israélien commis d’office, ce qui signifie que les autorités françaises ne lui ont pas fourni de Conseil, même si deux diplomates français assistaient à l’audience.

L’employé comparaissait en compagnie de cinq Palestiniens, impliqués dans la même affaire. Une affaire crapuleuse, selon le dossier fourni par les services secrets israéliens.

Lechauffeur est accusé d’avoir transporté des dizaines d’armes à cinq reprises entre la bande de Gaza et Jérusalem, au cours des derniers mois en utilisant un véhicule diplomatique.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.