Accéder au contenu principal
Egypte / Tourisme

Egypte: la reprise du tourisme génère des centaines de milliers d'emplois

Entrée du complexe hôtelier Zahabia, une station balnéaire au sud du Caire, où un attentat avait tué deux touristes allemandes le 14 juillet 2017.
Entrée du complexe hôtelier Zahabia, une station balnéaire au sud du Caire, où un attentat avait tué deux touristes allemandes le 14 juillet 2017. REUTERS/Mohamed Aly

Après avoir été presque moribond, le tourisme en Egypte semble être entré en convalescence selon les statistiques du gouvernement pour le premier trimestre de 2018 avec 83% de croissance des revenus par rapport à la même période de l’année dernière.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

La croissance est impressionnante en pourcentage, mais le tourisme est encore loin d’être redevenu la locomotive de l’économie. Il a en effet rapporté 2,2 milliards de dollars durant le premier trimestre de 2018, presque deux fois les revenus de l’année dernière, mais à peine la moitié de ce qu’il rapportait en 2010.

La cause principale de cet effondrement est l’insécurité qui a découlé du chaos politique qui a suivi le soulèvement contre l’ex-président Moubarak. Restaurer la sécurité par des méthodes, pour le moins autoritaires, a été la tâche prioritaire du pouvoir égyptien.

L’autre raison de cette reprise relative est la dévaluation de 50% de la devise égyptienne qui a entraîné une baisse conséquente du coût du séjour en Egypte.

Le tourisme en mer Rouge est reparti en premier, suivi de la vallée du Nil avec pour conséquence la création de centaines de milliers d’emplois. Un enjeu crucial au moment où le gouvernement s’apprête à lever les subventions sur le carburant.

(Ré) écouter : Egypte: le tourisme reprend des couleurs (Reportage international)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.