Accéder au contenu principal
Israël

Israël: des voix s'élèvent contre la loi controversée sur «l'Etat-nation juif»

Le Premier ministre Benyamin Netanyahu lors du Conseil des ministres à Jérusalem le 29 juillet 2018.
Le Premier ministre Benyamin Netanyahu lors du Conseil des ministres à Jérusalem le 29 juillet 2018. Sebastian Scheiner /Pool via Reuters

Les intellectuels israéliens partent en guerre contre la loi sur «l'Etat-nation du peuple juif ». La communauté druze, qui compte 130 000 personnes qui servent dans les rangs de l'armée israélienne, lance également une campagne contre cette législation.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Ce sont 180 intellectuels israéliens avec à leur tête les écrivains David Grossman et Amoz Oz qui lancent un appel au Premier ministre israélien pour qu'il annule purement et simplement la loi controversée sur l'Etat-nation qui confirme le caractère juif de l'État d'Israël. Benyamin Netanyahu rejette les critiques contre la loi et en a donné sa propre interprétation lors du conseil des ministres ce dimanche 29 juillet à Jérusalem

« Israël est l'Etat-Nation du peuple juif. Avec des droits égaux pour tous ces citoyens. C'est le sens des mots : Etat juif et démocratique », a déclaré le Premier ministre.

Le chef du gouvernement israélien a tenté également de rassurer les Druzes. La loi ne change en rien votre statut, affirme-t-il. Peu convaincus plusieurs dirigeants de la communauté demandent à la Cour suprême israélienne de se pencher sur ce texte qui fait d'eux, disent-ils, des citoyens de seconde zone.

Plusieurs groupes de vétérans de l'armée israélienne, notamment des parachutistes publient des lettres de soutien aux Druzes, demandant eux aussi l'amendement de la loi. Un député arabe israélien, le travailliste Zouheir Bahloul, a également annoncé sa démission en raison de la législation qui défend le séparatisme ethnique.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.