Accéder au contenu principal
Israël / Territoires palestiniens

Opération secrète ratée à Gaza: la rare mise en garde de l'armée israélienne

La fumée monte après une frappe aérienne israélienne à Gaza, le 12 novembre 2018.
La fumée monte après une frappe aérienne israélienne à Gaza, le 12 novembre 2018. REUTERS/Suhaib Salem

La mise en garde est suffisamment rare pour être soulignée. Ce 22 novembre, l’armée israélienne a lancé une mise en garde aux médias et au public au sujet de la diffusion d'informations sur une opération secrète de l’armée israélienne menée le 11 novembre dernier. L'opération avait mal tourné. Sept Palestiniens avaient perdu la vie ainsi qu’un lieutenant-colonel israélien, ce qui aurait pu causer une nouvelle guerre à Gaza.

Publicité

Le censeur de l’armée israélienne adresse une mise en garde à l’attention des médias et du public. « Toute information, aussi inoffensive qu’elle puisse paraître à celui qui la diffuserait, peut mettre en danger des vies et menacer la sécurité de l’Etat » explique-t-il dans un communiqué.

Les autorités israéliennes pointent ainsi du doigt les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, qui ont diffusé ce 22 novembre les photos de huit personnes, dont deux femmes, qui auraient participé à une opération secrète. En plus de ces portraits, des photos d’un minibus et d’un camion utilisé par l’armée israélienne ont également été diffusées.

Trois guerres depuis 2008

Sans préciser si le matériel publié par le Hamas, le mouvement qui contrôle Gaza, est vrai ou faux, le censeur de l'armée israélienne demande que cesse autant que possible la diffusion de ces images.

Cette opération de renseignements, semble-t-il menée dans la bande de Gaza, le 11 novembre dernier, aurait bien pu causer un nouveau conflit dans l’enclave palestinienne. Israël et le Hamas, soutenus par ses alliés, se sont livré trois guerres depuis 2008.

Gaza: le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël après une grave confrontation

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.