Accéder au contenu principal
Syrie / Russie

Syrie: représailles de l'aviation russe après l'attaque au chlore à Alep

Un Sukoi russe au moment de son atterrissage en Syrie le 19 novembre 2018 (image d'illustration).
Un Sukoi russe au moment de son atterrissage en Syrie le 19 novembre 2018 (image d'illustration). Russian Defence Ministry/Handout via REUTERS

La Russie a mené des frappes aériennes en Syrie ce dimanche 25 novembre contre les positions de rebelles syriens qu’elle accuse d’avoir utilisé des armes contenant du chlore lors d’une attaque samedi à Alep.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

C’est la première fois depuis la conclusion de la trêve dans le nord-ouest de la Syrie, le 17 septembre, sous le parrainage de Moscou et d’Ankara, que l’aviation russe entre en action. Le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov, a indiqué que les avions russes avaient détruit toutes les positions rebelles d’où étaient parties les attaques au chlore contre la ville d’Alep, samedi.

Il n’a pas donné de précisions sur les sites visés, mais des sources syriennes affirment que les raids ont pris pour cible les banlieues de Khalidiya et Zahraa, à l’ouest d’Alep ainsi que des positions plus éloignées, à la lisière de la province voisine d’Idleb.

Des sources russes et syriennes et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) ont déclaré que des obus remplis de chlore tirés à partir des zones contrôlées par les rebelles et les jihadistes avaient fait des dizaines de blessés, samedi. Moscou parle de 46 cas de suffocation traités, Damas et l’Observatoire syrien avancent un bilan d’une centaine de victimes.

La Russie a envoyé sur place une équipe d’experts pour soigner les blessés et a annoncé qu’elle envisageait d’évoquer l’attaque au chlore avec Ankara, garant de la trêve du côté des rebelles.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.