Accéder au contenu principal
Territoires Palestiniens / Jérusalem

L’Australie reconnaît Jérusalem-Ouest: colère palestinienne, Israël déçu

L'Australie a annoncé ce samedi 14 décembre 2018 qu'elle reconnaissait Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël.
L'Australie a annoncé ce samedi 14 décembre 2018 qu'elle reconnaissait Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël. Wayne McLean

Les Palestiniens condamnent la reconnaissance de Jérusalem-Ouest comme la capitale d'Israël par l'Australie. Un an après la décision américaine de reconnaitre Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu, l'Australie emboîte le pas aux Etats-Unis, mais seulement pour la partie ouest de la ville trois fois sainte, tout en réitérant leur engagement pour la solution à deux Etats. Une décision inacceptable pour les Palestiniens qui revendiquent la partie est de Jérusalem comme capitale de leur futur Etat.

Publicité

Avec notre correspondante à Ramallah,  Marine Vlahovic

L'ambassade ne sera pas transférée avant la conclusion d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, a assuré le Premier ministre australien Scott Morrison qui est, dit-il, déterminé à reconnaitre les aspirations du peuple palestinien.

Mais cette reconnaissance de Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël est « irresponsable », motivée par des questions mesquines de politique intérieure et n'est d'aucun secours pour la solution à deux Etats, selon Saëb Erekat, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Les négociations sur le statut définitif de Jérusalem doivent porter sur toute la ville, rappelle-t-il dans un communiqué, tandis que le représentant de l'Autorité palestinienne en Australie demande aux pays arabes et musulmans de rappeler leurs ambassadeurs et les invitent à riposter par un boycott économique.


► Israël ne cache pas sa déception

L’annonce australienne de reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale met l’accent sur le fait qu’il s’agit seulement de la partie ouest de la ville. Et il n’est pas question de transfert de l'ambassade australienne de Tel Aviv à Jérusalem.

Avec notre correspondant à JérusalemMichel Paul

Israël réagit froidement à l’annonce australienne. Les responsables israéliens ne cachent pas une certaine déception de la décision de Canberra de ne reconnaître que la partie occidentale de Jérusalem en tant que capitale d'Israël. Cela va dans la bonne direction, mais nous nous attendions à mieux, affirme un haut fonctionnaire sous couvert d’anonymat.

Et à l’issue du shabbat, le ministère israélien des Affaires étrangères s’est contenté d’un communiqué laconique. « Israël considère la décision du gouvernement australien d'ouvrir un bureau de commerce et de défense à Jérusalem comme un pas positif. Israël félicite le gouvernement australien pour sa position regardant les sanctions sur l'Iran, et aussi pour sa position pro-israélienne aux Nations unies, ainsi que son engagement contre l'antisémitisme » déclare Emmanuel Nachshon, porte-parole du ministère.

Yuli Edelstein, le président de la Knesset, le Parlement israélien, se déclare surpris de la décision australienne. Et Ofir Akunis, le ministre israélien de la Science et de la Technologie remercie le Premier ministre australien Scott Morrison mais ajoute que Jérusalem tout entière est capitale d'Israël et cela depuis plus de  3000 ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.