Accéder au contenu principal
Gaza / Israël / Qatar

Le Hamas refuse l’aide qatarie à Gaza à cause des conditions imposées par Israël

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh a rencontre l'envoyé qatari Mohammed Al-Emadi à Gaza, le 24 janvier 2019.
Le chef du Hamas Ismail Haniyeh a rencontre l'envoyé qatari Mohammed Al-Emadi à Gaza, le 24 janvier 2019. Ahmed Shaat/Courtesy of Hamas Chief Media Office/Handout

Le Hamas à Gaza refuse de recevoir l’aide du Qatar finalement débloquée par Israël. Un haut responsable du Hamas, Khalil al-Haya a déclaré jeudi 24 janvier lors d'une conférence de presse à Gaza que l'organisation refuse de recevoir l'aide financière octroyée par le Qatar à cause de conditions israéliennes pour laisser entrer l'argent dans le territoire. Israël s'attend à un regain de tension pendant le week-end.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Mardi 22 janvier, le Premier ministre israélien a décidé de bloquer le transfert des fonds qataris à la suite d’un incident à la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Moins de 48 heures plus tard, sur recommandation des responsables de l’armée et des services de renseignements, Benyamin Netanyahu a cédé et donné le feu vert pour le passage des valises pleines de dollars… avant de se heurter au refus du Hamas.

Cette aide financière est destinée à dissiper les tensions dans l'enclave palestinienne. En tout, 90 millions de dollars versés par Qatar en six tranches mensuelles pour payer notamment les salaires de dizaines de milliers d'employés du Hamas, ainsi qu’aider les économiquement faibles : ils représentent la moitié de la population gazaouie. À ce stade, deux versements ont été payés en novembre et décembre dernier.

Ce sujet controversé en Israël avait provoqué en partie la démission du précédent ministre de la Défense Avigdor Liberman et aussi les élections anticipées du 9 avril prochain. Quoi qu’il en soit, Israël s’attend à un regain de tension en fin de semaine dans ce secteur et également dans le front Nord. Par mesure de précaution, l’armée a déployé plusieurs batteries antimissiles « Dôme de fer » supplémentaires, notamment dans la région de Tel-Aviv, et a mobilisé un petit nombre de réservistes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.