Accéder au contenu principal
Israël / Judaïsme

Israël: des militantes pour la mixité prises à partie au mur des Lamentations

Une vue générale de la Vieille ville de Jérusalem datant du 10 décembre 2017, montre le mur des Lamentations, le lieu le plus saint du judaïsme (Image d'illlustration).
Une vue générale de la Vieille ville de Jérusalem datant du 10 décembre 2017, montre le mur des Lamentations, le lieu le plus saint du judaïsme (Image d'illlustration). REUTERS/Ammar Awad

Un groupe de femmes militantes juives a été pris à partie au mur des Lamentations, à Jérusalem ce vendredi. Les « Femmes du mur » voulaient marquer le trentième anniversaire de la création de cette organisation religieuse qui revendique une égalité de droits sur ce lieu le plus saint du judaïsme. Mais elles ont été malmenées par un groupe de juifs ultra-orthodoxes qui dénoncent dans leur action une négation des traditions du judaïsme.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

Depuis 30 ans, l'organisation « Les femmes du mur » réclame que les femmes puissent prier au lieu le plus saint du judaïsme en portant un châle de prière et les rouleaux de la Torah, attributs religieux traditionnellement réservés aux hommes. Pour célébrer leur anniversaire, elles ont organisé ce vendredi une prière collective au mur des Lamentations. Mais leurs détracteurs, des juifs tenants de l'orthodoxie, avaient préparé un comité d'accueil.

A leur arrivée sur place, de jeunes femmes ultra-orthodoxes occupaient déjà l'espace réservé aux femmes et s'en sont prises aux militantes libérales. Des batailles entre hommes ont également éclaté entre ceux opposés à la venue du groupe et ceux les soutenant. La police est intervenue pour protéger les militantes libérales, mais elle a dénoncé « une intention de créer des tensions et des provocations » de la part de certaines d'entre elles.

La gestion du mur des Lamentations est l'objet de querelles au sein du judaïsme. Elle revient actuellement au rabbinat ultra-orthodoxe qui tient à la séparation des espaces de prière en fonction des sexes et à l'interdiction faite aux femmes de porter les rouleaux de la Torah. Mais des mouvements libéraux, eux, revendiquent une égalité des droits et un espace de prière mixte.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.