Accéder au contenu principal
israel

Israël rapatrie la dépouille de l'un de ses soldats tués au Liban en 1982

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait un point sur le rapatriement du soldat Zachary Baumel, lors d'une conférence de presse, le 3 avril 2019.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait un point sur le rapatriement du soldat Zachary Baumel, lors d'une conférence de presse, le 3 avril 2019. REUTERS/Ronen Zvulun

Cela faisait 37 ans que l'armée israélienne était à la recherche de cette dépouille. Les restes d'un soldat israélien tué au Liban en 1982 ont été rapatriés en début de semaine. L'opération fut le fruit d'un long travail de renseignement.

Publicité

De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Pendant des décennies, les services de renseignement ont cherché à localiser les soldats israéliens tués dans la bataille de Sultan Yacoub. En juin 1982, durant la première guerre du Liban, des affrontements avec l'armée syrienne avaient coûté la vie à vingt soldats israéliens. Les dépouilles de trois d'entre eux manquaient toujours.

Les premiers progrès pour retrouver les restes du sergent Zachary Baumel ont été enregistrés au début des années 90, à la faveur du lancement de négociations israélo-palestiniennes, souligne l'armée israélienne dans un communiqué. Mais il a fallu encore 25 ans de recherches pour parvenir à localiser la dépouille du soldat.

Un rôle-clé pour la Russie ?

L'armée israélienne ne précise pas où les ossements ont été retrouvés et n'évoque pas non plus d'aide de pays étrangers. Mais la Syrie et le Liban sont deux pays en conflit avec Israël et des sources proches des services de renseignements évoquent un rôle-clé qu'aurait joué la Russie.

La durée de cette opération souligne l'attachement d'Israël au rapatriement des dépouilles de ses soldats tués en action. « Il pèse sur les épaules des commandants de l'armée israélienne une grande responsabilité: celle de prendre soin de chaque soldat », a rappelé le chef d'Etat-major, Aviv Kohavi.

L'armée israélienne promet d’œuvrer encore au rapatriement des deux dernières dépouilles de soldats tués à Sultan Yacoub.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.