Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: offensive terrestre de l'armée à Hama, de nombreux morts

Des civils fuient les bombardements et combats dans les provinces de Hama et d'Idleb, le 1er mai 2019.
Des civils fuient les bombardements et combats dans les provinces de Hama et d'Idleb, le 1er mai 2019. Aaref WATAD / AFP

Vingt-six combattants ont été tués lors d'affrontements entre les forces gouvernementales syriennes et des jihadistes, lundi 6 mai, dans le nord-ouest de la Syrie où le pouvoir et son allié russe ont intensifié les frappes ces derniers jours.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

L’armée syrienne a progressé ce lundi au nord-ouest de la province de Hama après de violents combats avec Hayaat Tahrir al-Cham, l’ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie, et son allié le Parti islamique du Turkestan. Cette formation est essentiellement composée de combattants ouïgours chinois et de ressortissants des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale.

Les troupes gouvernementales ont réussi à prendre la colline stratégique de Tall Osman, qui surplombe de vastes territoires sous contrôle des jihadistes, après un intense pilonnage à l’artillerie, suivi de combats au sol.

C’est la première fois que l’armée syrienne avance sur le terrain depuis l’instauration d’une trêve dans cette région, en septembre dernier, sous le parrainage de la Russie et de la Turquie. Mais depuis quelques jours, l’aviation russe intensifie ses raids contre les régions contrôlées par les jihadistes.

Ces trois derniers jours, les avions ont détruit des dizaines de cibles, dont des hôpitaux et d’autres bâtiments publics, poussant des milliers de civils à fuir. Dans le même temps, l’armée syrienne a procédé à un redéploiement sur tous les fronts après avoir acheminé d’importants renforts.

Pour les experts, tous ces signaux montrent qu’une vaste offensive est en préparation contre la dernière enclave encore contrôlée par les jihadistes en Syrie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.