Accéder au contenu principal
Irak

Irak: les postes ministériels clés toujours vacants

Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi, le 24 octobre 2018 à Bagdad.
Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi, le 24 octobre 2018 à Bagdad. Iraqi Parliament Office/Handout via REUTERS

En Irak, plus d'un an après les élections législatives qui ont permis de désigner un président et un Premier ministre, le gouvernement de Bagdad avance toujours sans ministres aux postes clefs de la Justice, Éducation, Défense et de l'Intérieur. Alors qu'il doit faire face à d’importants défis dans un pays qui sort tout juste de la guerre, le Premier ministre s'est vu obligé de démentir des rumeurs de démissions.

Publicité

Ces derniers mois en Irak, les urgences se sont enchaînées : les pénuries d'eau et d'électricité, la difficile reconstruction d'après-guerre alors que les financements disparaissent dans la corruption, plus récemment les incendies volontaires qui ont ravagé des centaines de milliers d'hectares dans les territoires disputés. Une succession de crises gérées sans ministre de l'Intérieur.

En effet, ce poste comme ceux des ministres de la Défense, de la Justice et de l'Éducation sont toujours vacants. Le Premier ministre irakien mène donc un jeu d'équilibriste, il faut gérer dans l'urgence les crises pour empêcher le pays de retomber dans la violence et le tumulte, mais cette même instabilité l'empêche de former un gouvernement complet.

En effet, selon Adel Abdel Mahdi, s'il n’a toujours pas pu désigner les quatre ministres manquants, c'est que le Parlement n'a pas réussi à s'accorder sur des candidats à lui proposer. Chacune des formations politiques veut sa part du gâteau. Ces postes clés sont donc au coeur de négociations sans fin.

Mais avec l'arrivée de l'été, la tension monte, les grosses chaleurs qui entraînent le manque d'eau et d'électricité risquent de pousser à nouveau le peuple dans la rue comme à Bassora l'été dernier.

À écouter aussi : Irak: les hôpitaux de Mossoul dévastés par la guerre

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.