Accéder au contenu principal
Syrie / Turquie

À Idleb, l'armée turque pilonne des positions gouvernementales syriennes

L’armée syrienne avait bombardé il y a deux jours des positions de l’armée turque. (Photo d'illustration)
L’armée syrienne avait bombardé il y a deux jours des positions de l’armée turque. (Photo d'illustration) OMAR HAJ KADOUR / AFP

Pour la première fois depuis le début des affrontements dans les provinces de Hama et Idleb le 30 avril, l’armée turque a pilonné ce dimanche 16 juin des positions des troupes gouvernementales syriennes en riposte à la chute d’obus sur ses postes d’observation dans le secteur.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

L’artillerie turque est entrée en action pour la première fois depuis le début de l’offensive de l’armée syrienne contre la province d’Idleb et le nord de Hama. Les canons turcs ont pilonné des positions syriennes quelques heures après la chute de plusieurs obus tirés par les troupes de Damas sur des postes d’observation turcs, installés dans ces provinces pour surveiller la trêve, qui a volé en éclat le 30 avril. L’armée syrienne avait bombardé il y a deux jours des positions de l’armée turque, accusée par Damas de soutenir les groupes rebelles et jihadistes.

Ces duels d’artillerie syro-turcs interviennent alors que les troupes gouvernementales ont encore échoué à reprendre la colline de Tall Malah, au nord-ouest de Hama, occupée par les jihadistes la semaine dernière. La prise de cette hauteur stratégique coupe les lignes de ravitaillement de l’armée syrienne. L’offensive lancée ce week-end s’est soldée par de lourdes pertes côté gouvernemental : cinq soldats auraient été capturés et une vingtaine tués, selon des sources proches de Damas.

L’ONG Observatoire syrien des droits de l’homme fait état d’une centaine de raids russes et syriens ces dernières 48 heures pour tenter d’appuyer l’offensive au sol. Mais malgré la puissance de feu déployée, aucun changement notable n’a été enregistré sur les lignes de front.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.