Accéder au contenu principal
Iran / Irak

Iran: frappes des Gardiens de la révolution au Kurdistan irakien

Les montagnes du Kurdistan irakien servent également de refuge aux combattants du PKK (illustration).
Les montagnes du Kurdistan irakien servent également de refuge aux combattants du PKK (illustration). AFP PHOTO/SAFIN HAMED

Les Gardiens de la révolution iranienne affirment ce vendredi 12 juillet avoir visé des « terroristes » au Kurdistan irakien.

Publicité

Voilà plusieurs jours que les bombardements s'enchaînent dans les montagnes du Kurdistan irakien, à la frontière iranienne. Les Gardiens de la révolution ont d'ailleurs reconnu publiquement ce vendredi 12 juillet avoir bombardé les bases arrières de mouvements d'opposition kurdes iraniens, qu'ils considèrent comme des terroristes. Ils affirment répondre à une attaque menée quelques jours plus tôt par la guérilla kurde contre l'armée iranienne.

Selon un tweet en anglais de la chaîne iranienne Press TV, les attaques ont été menées du côté irakien de la frontière.

Le communiqué des Gardiens de la Révolution indique que l'opération a eu lieu « le long de la frontière » en représailles à de récentes attaques kurdes qui ont fait cinq morts parmi les Pasdaran dans l'ouest et le nord-ouest de l'Iran.

Les bombardements fréquents dans cette zone ont forcé nombre de familles à fuir leurs villages ces dernières années. Les montagnes kurdes irakiennes servent également de refuge un peu plus à l'ouest au PKK, parti kurde de Turquie considéré comme organisation terroriste par Ankara. Le mois dernier, la Turquie a d'ailleurs lancé une opération terrestre et aérienne dans les montagnes kurdes irakiennes.

Si les autorités du Kurdistan irakien ont condamné les bombardements, elles ont également demandé aux différentes guérillas kurdes de ne pas utiliser leur territoire pour fomenter des attaques. Il est vital pour la région de conserver de bonnes relations avec ses grands voisins, particulièrement la Turquie, soutien politique et économique d'envergure.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.