Accéder au contenu principal
Israël/Territoires Palestiniens

Israël approuve des constructions de colons et de Palestiniens en Cisjordanie

Chantier de construction de logements de colons israéliens à Beitar Illit, en Cisjordanie, le 7 avril 2019 (illustration).
Chantier de construction de logements de colons israéliens à Beitar Illit, en Cisjordanie, le 7 avril 2019 (illustration). REUTERS/Ronen Zvulun

Le gouvernement israélien approuve de nouvelles constructions en Cisjordanie. 6 000 logements pour les colons, mais aussi - fait extrêmement rare - 715 unités de constructions pour les Palestiniens. Le projet est une initiative du Premier ministre Netanyahu qui, dans un premier temps, a eu des difficultés à convaincre l'aile droite de son gouvernement. Mais a finalement remporté un succès politique.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

C’est à l'unanimité que la décision a été adoptée par le cabinet israélien de sécurité lors d'un vote téléphonique au milieu de la nuit. Les ministres ont donné le feu vert à la construction de 6 000 unités de logement dans les colonies de peuplement.

Ce qui retient plus particulièrement l'attention, toutefois, ce sont les 715 logements à être construits dans le même souffle, destinés aux Palestiniens dans la zone C de Cisjordanie. Il s’agit d’un secteur sous contrôle administratif et sécuritaire israélien, selon les termes de l’accord d’Oslo 2 de 1994.

Cette décision est une première ces dernières années et elle a provoqué la colère des colons et de l’aile droite de la coalition. Deux ministres de l’union de la droite ont finalement voté en faveur de cette motion. L’un d’entre eux, le ministre des Transports Bezalel Smotrich a expliqué que l'objectif du projet de construction pour les Palestiniens était d’enraciner, à ses dires, la souveraineté israélienne dans la zone C.

Les médias en Israël font remarquer que cette nouvelle position du gouvernement israélien intervient moins de 15 jours après le dynamitage de maisons palestiniennes à Jérusalem-Est, celles-ci construites illégalement, selon les autorités israéliennes. Elle intervient également le jour même de la visite à Jérusalem de Jared Kushner, le conseiller et gendre du président américain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.