Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: l'armée reprend deux localités au nord de Hama et poursuit sa progression

Bombardement de l'armée du régime syrien, à Qalaat al-Madiq, au nord-ouest de Hama, le 17 mai 2019 (image d'illustration).
Bombardement de l'armée du régime syrien, à Qalaat al-Madiq, au nord-ouest de Hama, le 17 mai 2019 (image d'illustration). George OURFALIAN / AFP

Quarante-huit heures après l’effondrement de la trêve dans les provinces de Hama et d’Idleb, l’armée syrienne a progressé à la faveur d’une violente offensive contre les rebelles pro-turcs et les jihadistes. Les combats ont fait 40 morts dans les deux camps en moins de 24 heures, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

Appuyée par l’aviation russe et par un puissant barrage d’artillerie, l’armée syrienne a repris sa progression au nord de la province de Hama. Mercredi 7 août, elle a chassé les rebelles de Jaych al-Izza et les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham de la localité de Zakah, après avoir pris, la veille, un autre village. Les insurgés ont lancé une contre-offensive sans parvenir à ralentir l’avancée de l’armée syrienne.

Les troupes gouvernementales ne sont plus qu’à quatre kilomètres des derniers fiefs rebelles et jihadistes au nord de Hama. Les combats se déroulent non loin des postes d’observation de l’armée turque, installés dans la supposée zone démilitarisée, qui n’a jamais pu être réellement instaurée.

Les affrontements au sol s’accompagnent de violents duels d’artillerie qui n’épargnent pas les zones résidentielles. Alors que les avions syriens et russes ont mené plus de 120 raids, parfois éloignés des lignes de front, les rebelles ont bombardé aux roquettes, mercredi après-midi, des villes contrôlées par les troupes gouvernementales à Hama.

L’escalade sur le terrain intervient après l’effondrement de la trêve consécutive au refus des jihadistes de se retirer de la future zone tampon, et de l’annonce par l’armée syrienne de la reprise de son offensive.

À lire aussi : Syrie: reprise des bombardements à Idleb après une trêve de courte durée

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.