Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

L'Arabie saoudite ouvre ses portes aux vacanciers

L'Arabie Saoudite va délivrer pour la première fois des visas pour de tourisme ouvrant ses portes aux vacanciers.
L'Arabie Saoudite va délivrer pour la première fois des visas pour de tourisme ouvrant ses portes aux vacanciers. CRÉDITAFP

Comme le sport, le tourisme non religieux est désormais un élément majeur de la politique d’ouverture de l'Arabie saoudite. La première économie du Golfe va délivrer pour la première fois ses premiers visas touristiques pour des vacanciers.

Publicité

L’Arabie saoudite, jusqu'à présent, ne délivrait de visas qu’aux expatriés et aux pèlerins musulmans et depuis un peu plus d'un an, pour les spectateurs de rencontres sportives ou culturelles. Le royaume poursuit sa politique d'ouverture. Il va accorder des visas touristiques aux vacanciers. Près d’une cinquantaine de pays sont concernés.

L'Arabie saoudite va également assouplir le code vestimentaire pour les femmes étrangères. Elles pourront ainsi se promener sans porter l'abaya, la robe portée par les Saoudiennes mais devront porter «des vêtements pudiques a fait savoir le directeur du tourisme.

Depuis 2016, le royaume, premier exportateur de pétrole, cherche en effet à s’affranchir de sa dépendance à l’or noir. Le prince Mohammed ben Salman a lancé le plan « Vision 2030 ». Avec le développement des infrastructures et du sport, le tourisme est l’un des principaux axes de ce programme. Ce secteur pourrait créer jusqu’ à un million d’emplois et générer des milliards de retombées économiques.

L'objectif est d'atteindre 10% du produit intérieur brut à l'horizon 2030. Pour y parvenir, le royaume a lancé d'importants projets, sur les bords de la mer Rouge avec la création de stations balnéaires de luxe et le développement de sites archéologiques.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.