Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens / Arabie saoudite

Foot: 0-0 entre Palestiniens et Saoudiens, un match plus politique que sportif

L'équipe nationale d'Arabie saoudite, le 15 octobre 2019 à Al Ram pour son match de qualification contre la sélection palestinienne.
L'équipe nationale d'Arabie saoudite, le 15 octobre 2019 à Al Ram pour son match de qualification contre la sélection palestinienne. REUTERS/Mohamad Torokman

Score nul et vierge à l'issue de la rencontre entre les sélections saoudienne et palestinienne, mardi 15 octobre 2019 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar. C'était la première fois que l'Arabie saoudite acceptait de jouer dans les Territoires palestiniens occupés.

Publicité

Avec notre correspondante à Ramallah,  Marine Vlahovic

Un vendeur ambulant installe son stand de shawarma, à l’ombre du mur de séparation et sous le nez de milliers de Palestiniens qui convergent vers le stade d’Al Ram, juste à côté de la barrière, près de Jérusalem.

Tous viennent pour soutenir leur équipe contre l’Arabie saoudite, un adversaire controversé selon Imran Tamam. « Les Saoudiens, dénonce-t-il, ont noué des liens avec Israël mais aussi avec les États-Unis, donc on est contre eux. Et c’est une bonne occasion de les battre. »

La venue de l’équipe saoudienne en territoire occupé, avec l’accord d’Israël, soulève les critiques des Palestiniens, dit-il. Certains dénoncent une normalisation du conflit, au contraire de leurs dirigeants.

Ceux-ci ont réservé un accueil chaleureux à la sélection saoudienne, en affichant cette rencontre comme une victoire diplomatique. Sur le terrain de foot, pourtant, pas de victoire : les Palestiniens manquent plusieurs occasions tandis que les Saoudiens sont copieusement sifflés. Score final : 0-0.

Mahmoud Abbas en Arabie saoudite

Un match nul qui laisse le public amer. Mais pour Salah Nasser, l’essentiel était de ne pas perdre la face. « La Palestine, rappelle-t-il, c’est une petite équipe, donc c'est un bon score. »

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne qui devait recevoir la sélection saoudienne à l’issue du match a fait faux bond, pour cause de déplacement express à Riyad.

► À lire aussi : La sélection palestinienne accueille l'Arabie saoudite

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.