Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: Bachar el-Assad s'exprime pour la première fois sur «l'agression» turque

Le président syrien Bachar el-assad en compagnie de Faleh al-Fayad, conseiller du Premier ministre irakien pour la sécurité nationale, le 17 octobre 2019.
Le président syrien Bachar el-assad en compagnie de Faleh al-Fayad, conseiller du Premier ministre irakien pour la sécurité nationale, le 17 octobre 2019. AFP

Le président syrien Bachar el-Assad a promis, ce 17 octobre, de faire face à l'offensive turque « par tous les moyens légitimes », après le déploiement de son armée en soutien aux forces kurdes visées par l'opération militaire d'Ankara dans le nord de la Syrie.

Publicité

Le président syrien s'est exprimé pour la première fois depuis que son armée s'est déployée dans des secteurs du nord du pays à l'appel des autorités semi-autonomes de la minorité kurde, confrontée depuis le 9 octobre à une offensive de l'armée turque et de ses supplétifs syriens.

Dénonçant l'« agression » de la Turquie, Bachar el-Assad a assuré que la Syrie « y répondra et y fera face, sous toutes ses formes, dans n'importe quelle région du territoire syrien et par tous les moyens légitimes disponibles ».

« Invasion flagrante »

Bachar el-Assad a souligné que la Syrie avait répliqué à « l'invasion flagrante de la Turquie dans plusieurs endroits, en frappant ses agents et ses terroristes ». Le chef de l'État s'exprimait en recevant un haut responsable irakien, Faleh al-Fayad, conseiller du Premier ministre irakien pour la sécurité nationale.

Signe d'un rapprochement inédit entre Damas et l'importante minorité syrienne kurde, leurs forces ont affronté ensemble dans certaines zones les supplétifs syriens qui combattent avec Ankara, notamment près d'Aïn Issa.

(Avec agences)

► À lire aussi : Ce qu'il faut savoir de l'offensive turque contre les forces kurdes en Syrie

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.