Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: intensification des raids aériens dans la province d'Idleb

Soldat de l'armée syrienne à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb, le 24 août 2019 (image d'illlustration).
Soldat de l'armée syrienne à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb, le 24 août 2019 (image d'illlustration). REUTERS / Omar Sanadiki

Douze personnes au moins, dont neuf civils, ont été tuées dimanche 17 novembre dans des raids aériens russes sur la province d'Idleb, dans le nord-ouest, contrôlée en grande partie par les jihadistes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

L’aviation russe a mené dimanche une trentaine de raids aériens contre une douzaine de localités dans la province d’Idleb. En parallèle, les hélicoptères syriens ont largué une vingtaine de barils d’explosifs sur une dizaine de cibles dans la même province et dans les montagnes à l’ouest de Lattaquié, contrôlées par des groupes jihadistes. Plus de 300 obus et roquettes ont aussi été tirés sur ces régions ces dernières 24 heures.

La trêve annoncée par la Russie, le 31 août, est très fragilisée. Les grandes opérations au sol restent limitées, mais les bombardements et les raids aériens s’intensifient tous les jours davantage. Depuis début novembre, 48 civils ont été tués dans des frappes russes et syriennes sur le nord-ouest syrien après une accalmie relative de deux mois.

Cette trêve faisait suite à une offensive de quatre mois de l’armée syrienne, qui a fait plus de 4 500 morts, dont près de 1 200 civils.

Les pilonnages à Idleb se sont accentués après une visite du président syrien dans cette province le 22 octobre. S’exprimant devant ses troupes, Bachar el-Assad avait déclaré que la bataille d'Idleb était la clé pour mettre un terme à la guerre qui sévit dans le pays depuis 2011.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.