Accéder au contenu principal
Iran

L'Iran développe «des missiles balistiques à capacité nucléaire»

Selon plusieurs pays européens, l'Iran développe des missiles balistiques moyenne portée «Shahab-3» qui peuvent être équipés de têtes nucléaires.
Selon plusieurs pays européens, l'Iran développe des missiles balistiques moyenne portée «Shahab-3» qui peuvent être équipés de têtes nucléaires. STR / AFP

Les pays européens siégeant au Conseil de sécurité de l'ONU affirment que l’Iran développe des « missiles balistiques à capacité nucléaire », à l’encontre de la résolution des Nations unies encadrant l’accord nucléaire avec Téhéran, votée en 2015.

Publicité

Avec notre correspondante à New York, Carrie Nooten

La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont interpellé le secrétaire général des Nations unies dans une lettre. Pour eux, c’est sûr, l’Iran continue de développer son programme nucléaire. Une décision « inconséquente », qui violerait la résolution votée par le Conseil de sécurité en 2015.

L'Iran fustige les pays européens

Le document s’appuie sur des images diffusées sur les réseaux sociaux en avril dernier de missiles balistiques moyenne portée Shahab-3, qui peuvent être équipés de têtes nucléaires. Le ministre iranien des Affaires étrangères a immédiatement réagi sur Twitter et fustigé les pays européens, les accusant de propager un mensonge.

Pour lui, ces missiles sont totalement légaux parce qu'il ne s’agirait pas de missiles nucléaires. Les États-Unis ont, eux, décidé de quitter l’accord nucléaire iranien en mai 2018 l’estimant insatisfaisant. Ils n’ont pas encore réagi, mais l’administration Trump avait déjà évoqué les avancées de Téhéran sur le dossier.

Ils pourraient se prononcer dans deux semaines, lors d’une réunion programmée portant sur l’Iran. L’an dernier, ils avaient pressé le Conseil de sécurité de bannir les missiles iraniens qui pourraient être convertis en armes nucléaires. Et de maintenir l’embargo qui doit prendre fin normalement en 2020.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.