Accéder au contenu principal
Istaël / Territoires palestiniens

Israël gèle une partie des taxes dues à l'Autorité palestinienne

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, le 29 décembre 2019, à Jérusalem.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, le 29 décembre 2019, à Jérusalem. Abir Sultan/Pool via REUTERS

Israël a approuvé le gel du versement de taxes dues à l'Autorité palestinienne, en rétorsion aux allocations versées par celle-ci aux familles de Palestiniens emprisonnés ou tués après avoir commis des attaques anti-israéliennes.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

L'Autorité palestinienne devait toucher 1,5 milliard de shekels (environ 400 millions d'euros) en transfert de taxes dues par Israël, au titre de la TVA et des droits de douane prélevés sur les produits importés par les Palestiniens.

C’est sur la proposition du ministre de la Défense Naftali Bennett que le cabinet israélien de sécurité a décidé de geler la somme de 150 millions de shekels, soit 39 millions d’euros, qui seront prélevés sur les 650 millions de shekels qu’Israël devait reverser à l’Autorité palestinienne.

C’est la première fois qu’est appliquée de cette manière la loi sur les déductions adoptée en 2018 qui oblige le ministère israélien de la Défense à présenter au Cabinet de sécurité des informations sur le montant que Ramallah verse chaque année aux auteurs d’attentats anti-israéliens et à leurs familles.

Selon des médias en Israël, la décision a été critiquée par Nadav Argaman le chef du Shin Bet, le service israélien de la sécurité intérieure, qui aurait affirmé aux membres du cabinet que le gouvernement doit décider quel genre de relation il désire entretenir avec l’Autorité palestinienne.

Mercredi dernier, le ministre de la Défense avait signé un décret ordonnant de bloquer des fonds en provenance de l’Autorité palestinienne alloués aux familles de huit Arabes israéliens reconnus coupables d'attentats. Cinq d'entre eux ont été condamnés à la prison à vie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.