Accéder au contenu principal
Iran

Iran: l'ayatollah Khamenei dirige la prière du vendredi, un fait rare

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, à Téhéran, ici le 15 janvier 2020. Ali Khamenei a décidé de diriger la prière du vendredi.
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, à Téhéran, ici le 15 janvier 2020. Ali Khamenei a décidé de diriger la prière du vendredi. HO / IRANIAN SUPREME LEADER'S WEBSITE / AFP

Une semaine après le tir de missile iranien contre l'avion ukrainien, qui a fait 176 morts, dont 145 Iraniens, notamment des binationaux, et les manifestations qui s'en sont suivies, le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a décidé de diriger la prière du vendredi.

Publicité

De notre correspondant à Téhéran

C'est la première fois, depuis huit ans, que le guide suprême iranien dirige la prière du vendredi. Cela intervient après les manifestations de ces derniers jours suite au crash de l'avion ukrainien, abattu par erreur par un tir de missile iranien au-dessus de Téhéran.

L'ayatollah Khamenei intervient aussi après la frappe d'une base américaine en Irak par des missiles iraniens à la suite de l'assassinat ciblé du général Ghassem Soleimani, le chef de la force Al-Qods des Gardiens de la Révolution, par les Américains à Bagdad.

Il est très rare que l'ayatollah Khamenei décide de diriger la prière du vendredi. Il le fait généralement lorsqu'il y a une situation particulière. Les médias officiels iraniens affirment que le discours qu'il doit y prononcer sera déterminant pour la suite des événements.

De même, les autorités ont appelé la population à manifester à travers le pays après la prière du vendredi en signe de la puissance du pays. Pour le pouvoir, il s'agit d'une reprise en main après les manifestations qui ont eu lieu pendant trois jours après le crash de l'avion ukrainien.

Cela intervient également en pleine tension avec les États-Unis, mais aussi les Européens, qui ont décidé de déclencher un processus qui peut aboutir au retour des sanctions internationales contre l'Iran après la relance du programme nucléaire du pays.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.