Accéder au contenu principal

Un avion civil mis en danger à dessein par l’aviation israélienne, selon Moscou

Chasseur F-16 israélien (image d'illustration).
Chasseur F-16 israélien (image d'illustration). IDF/Handout via Reuters

Ce sont des accusations très lourdes, formulées par la Russie à l’encontre d’Israël. Le ministère russe de la Défense affirme qu’un avion civil a été mis en danger à dessein par l’aviation israélienne, alors que celle-ci effectuait une série de raids en territoire syrien. Selon les autorités russes, l’avion qui effectuait une liaison entre Téhéran et Damas a dû atterrir d’urgence pour se mettre à l’abri.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Selon le communiqué du ministère russe de la Défense, c’est un Airbus A320 avec 172 passagers à bord qui a été contraint d’effectuer cet atterrissage d’urgence. L’appareil approchait de l’aéroport de Damas lorsqu’il s’est retrouvé pris entre deux feux, celui des F-16 israéliens, et celui de la défense anti-aérienne de l’armée syrienne. Pour échapper aux tirs, toujours selon le ministère russe de la Défense, l’avion a dû atterrir, non pas à Damas, mais sur l’une des bases militaires russes en Syrie.

C'est extrêmement dangereux, ça contrevient aux lois de la guerre...

Pour Moscou, c’est Israël qui est à l’origine de l’incident, et de ce qui aurait pu se terminer en tragédie. Le ministère russe de la Défense affirme, dans son communiqué, que le « recours à des avions civils pour se couvrir ou pour bloquer les ripostes syriennes est devenu une caractéristique » pour l’armée de l’air israélienne. En septembre 2018, un avion militaire russe avait été abattu avec ses quinze membres d’équipages dans un contexte similaire. L’incident avait provoqué un bref regain de tensions diplomatiques entre la Russie et Israël. L’État hébreu n’a pas réagi, pour l’heure, à ces nouvelles accusations formulées par la Russie.

Le but des Israéliens est de réduire la pression des Iraniens...

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.