Accéder au contenu principal

Irak: le numéro d’équilibriste de Moqtada Sadr face à la rue

Moqtada al-Sadr a annoncé la dissolution de ses «—casquettes bleues—».
Moqtada al-Sadr a annoncé la dissolution de ses «—casquettes bleues—». REUTERS/Alaa al-Marjani

En Irak, alors que les manifestants refusent de se laisser dominer par Moqtada Sadr, le puissant leader chiite a annoncé sur Twitter la dissolution de ses « casquettes bleues ». Cette milice s'est récemment tournée contre les protestataires causant la mort de huit manifestants la semaine dernière.

Publicité

Depuis l'Iran, où il s'est réfugié il y a plusieurs mois, Moqtada Sadr tente un difficile numéro d'équilibriste. Grand vainqueur des législatives de 2018, il soutient le rejet par la rue d'un système dont il est lui-même l'un des principaux piliers. Le mouvement refuse de toute façon toute récupération politique.

Mais le 24 janvier dernier, Moqtada Sadr décide de prendre une nouvelle direction, il soutient cette fois le candidat aujourd'hui actuel Premier ministre Mohammed Taoufiq Allaoui. Le jour de cette nomination, ses fameuses brigades de la paix attaquent l'un des bâtiments symboles des manifestants.

Dispersion des barrages de manifestants

Dans les jours suivants, Moqtada Sadr ordonne à ses milices de disperser les sit-in et barrages des manifestants. La rupture de ses partisans avec le reste des manifestants est consommée. Dans un enième revirement de situation, le leader chiite prend maintenant ses distances avec un Premier ministre qui peine à trouver les membres pour former son gouvernement.

Il répond ainsi aux critiques des manifestants tout comme à colère du grand ayatollah Ali Sistani qui a rappelé que seules les forces de sécurité étaient habilitées à contrôler les rassemblements. Il faudra maintenant attendre de voir sur le terrain si cette dissolution des brigades de la paix annoncée sur twitter sera réellement suivie de conséquences.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.