Accéder au contenu principal

À Beyrouth, des affrontements éclatent entre druzes et chrétiens

Le leader druze Wild Joumblatt (ici en 2017) a appelé ses partisans au calme.
Le leader druze Wild Joumblatt (ici en 2017) a appelé ses partisans au calme. JOSEPH EID / AFP

De violents incidents ont éclaté ce jeudi 20 février entre des sympathisants du plus grand parti chrétien au Liban et des partisans du leader druze Walid Joumblatt près de la Banque centrale, à Beyrouth. Au moins deux personnes ont été blessées.

Publicité

De notre correspondant à Beyrouth,

La police antiémeute et l’armée libanaise se sont déployées ce jeudi autour de la Banque du Liban pour s’interposer entre des centaines de partisans du Courant patriotique libre (CPL), fondé par le président Michel Aoun, et du Parti socialiste progressiste, du leader druze Walid Joumblatt.

De violents incidents ont éclaté entre les deux groupes lorsque des membres du CPL ont voulu manifester devant la Banque centrale pour dénoncer les transferts d’argent vers l’étranger à un moment où le pays traverse une crise financière sans précédent. La Banque du Liban se trouve non loin de la résidence de Walid Joumblatt, près du centre-ville de Beyrouth.

Craignant que le domicile de leur chef soit attaqué, après des menaces proférées sur les réseaux sociaux, des partisans du leader druze se sont rassemblés pour bloquer le passage aux membres du CPL. Des voitures ont été vandalisées et des affrontements ont fait au moins deux blessés dans les rangs du CPL, selon des sources du parti aujourd’hui dirigé par le gendre du président, Gebran Bassil.

Walid Joumblatt a dépêché des cadres de son parti auprès des manifestants pour tenter de ramener le calme, alors que les forces de l’ordre avaient du mal à contenir la foule survoltée. Affirmant que sa sécurité était assurée par l’armée libanaise et qu’il ne courait aucun danger, il les a invités à rentrer chez eux.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.