Accéder au contenu principal

Coronavirus: Benyamin Netanyahu annonce une série de mesures

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu lors d'une réunion sur le coronavirus à Tel Aviv avec le ministre israélien de la Santé Yaakov Litzman (d), à Tel-Aviv, le 23 février 2020.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu lors d'une réunion sur le coronavirus à Tel Aviv avec le ministre israélien de la Santé Yaakov Litzman (d), à Tel-Aviv, le 23 février 2020. Jack Guez / Pool via REUTERS

Les autorités israéliennes ont annoncé dimanche 23 février un deuxième cas de nouveau coronavirus sur une personne qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess avant d'être rapatriée en Israël. Dans le même temps, près de 200 écoliers israéliens ont été appelés à rester cloîtrés chez eux pendant 14 jours après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Israël met en place une série de mesures draconiennes pour empêcher la propagation du coronavirus sur son territoire. L'État hébreu ferme ses frontières aux touristes en provenance de plusieurs pays asiatiques. À huit jours des élections législatives, le Premier ministre Benyamin Netanyahu craint une interférence étrangère liée à la crise du coronavirus.

Les autorités israéliennes décident d’ouvrir un camp d’isolement à Har Gilo une colonie de peuplement au sud de Jérusalem. Il servira notamment  pour  placer en quarantaine 200 touristes sud-coréens. Plusieurs pèlerins sud-coréens ont semble-t-il contracté le virus à leur retour dans leur pays après leur séjour en Terre sainte.

Israël a déjà annoncé l’interdiction d’entrée sur son territoire des visiteurs venant de Corée du Sud, de Chine, de Hong Kong, de Macao, de Thaïlande et de Singapour.

À l’issue d’une réunion du gouvernement dimanche 23 février, il a également été décidé que tout Israélien revenant d'Italie, d'Australie et de Taïwan et présentant des symptômes du virus devra être examiné conformément à une procédure très précise.

Le Premier ministre israélien explique cette approche draconienne : « Une hyper-préparation est préférable à un manque de préparation. Israël adopte jusqu’à présent une attitude plus drastique que les autres pays. Et nous allons continuer à faire ce qu’il faut pour empêcher la propagation du virus en Israël ».

Benyamin Netanyahu affirme également craindre l’interférence d’« éléments étrangers » autour du coronavirus lors des élections la semaine prochaine.

Il est aussi envisagé d’annuler les marathons de Tel-Aviv et de Jérusalem en raison de cette épidémie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.