Accéder au contenu principal

Coronavirus: mesures drastiques en Iran pour éviter la propagation de l'épidémie

Des Iraniens achètent des masques dans une pharmacie pour se protéger contre le coronavirus, à Téhéran, le 20 février 2020.
Des Iraniens achètent des masques dans une pharmacie pour se protéger contre le coronavirus, à Téhéran, le 20 février 2020. WANA (West Asia News Agency)/Nazanin Tabatabaee via REUTERS

La propagation du coronavirus a contraint les autorités iraniennes à multiplier les mesures pour protéger la population. Huit personnes sont décédées et 43 personnes sont atteintes par le virus, selon les autorités.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Les autorités ont décidé la fermeture des écoles et des universités à Téhéran dimanche et lundi. Dans plusieurs provinces du pays, cette fermeture continuera jusqu'à vendredi.

De même, toutes les salles de cinéma seront fermées jusqu'à vendredi à travers le pays et tous les événements culturels et les concerts annulés. Toutes les compétitions sportives ont été annulées pendant les dix prochains jours.

Ces mesures drastiques ont été prises pour éviter une propagation du coronavirus, qui est apparu il y a une semaine dans la ville sainte de Qom avec la mort de deux personnes. Trois nouveaux morts on été annoncé ce dimanche 23 février parmi les 15 nouveaux cas déclarés portant le total des décès à huit.

Selon les autorités, la plupart des personnes mortes ou atteintes par le virus sont originaires de Qom et y ont séjourné ces derniers jours. La ville sainte de Qom est en effet un haut lieu de pèlerinage pour les musulmans chiites. De nombreux pèlerins irakiens, afghans, pakistanais ou originaires des pays du golfe persique se rendent régulièrement dans la ville. Sans compter les pèlerins iraniens.

Avec ces nouvelles mesures, la crainte d'une propagation du virus s'est développée dans le pays. Les pharmacies sont prises d'assaut par les citoyens qui veulent acheter des masques ou des gants. Dans les médias officiels et sur les réseaux sociaux, les informations se multiplient pour mettre en garde la population et informer les gens sur la manière de se protéger.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.