Accéder au contenu principal

Israël: deux semaines de quarantaine pour les voyageurs venus de l'étranger

Le hall de l’aéroport de Tel Aviv, le 10 mars 2020.
Le hall de l’aéroport de Tel Aviv, le 10 mars 2020. REUTERS/Ronen Zvulun

C'est une mesure sans précédent qu'a prise Benyamin Netanyahu en Israël ! Toute personne entrant dans le pays devra être mise en quarantaine pendant au moins deux semaines. Une mesure qui pénalise fortement le secteur du tourisme.

Publicité

La mesure a été annoncée lundi 9 mars au soir et a été mise en application immédiatement. « Après une journée de discussions difficiles, nous avons pris une décision : tous ceux qui viennent en Israël depuis l'étranger seront placés en isolement pendant 14 jours », a déclaré Benyamin Netanyahu dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter. 

Des restrictions avaient déjà été mises en place aux voyageurs arrivant d'Italie, le plus important foyer de l'épidémie après la Chine, ainsi qu'à ceux arrivant d'autres pays, comme la France. Deux des trois compagnies aériennes israéliennes annoncent qu’elles suspendront tous leurs vols internationaux à la fin de la semaine. À l’aéroport, 150 postes ont déjà été supprimés.

Désormais l’entrée de voyageurs venus de tous les pays du monde, sans exception, nécessite le respect d'une quarantaine de deux semaines afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays. Ceux qui refusent cette mesure n'ont pas le droit d'entrer dans le pays.

Cela induit de fait l'interdiction d'entrée aux touristes ou hommes d'affaires. Ces mesures auront à coup sûr de lourdes conséquences économiques pour Israël, notamment dans le secteur du tourisme, à quelques semaines de la Pâque juive, le 8 avril, souvent l'occasion de fêtes de famille et de l'arrivée de personnes venues du monde entier.

Jusqu'à présent, les autorités israéliennes ont recensé une cinquantaine de cas de coronavirus sur leur territoire.

La peur du coronavirus fait chuter le trafic aérien en Israël, un reportage de Guilhem Delteil

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.