Accéder au contenu principal
Tour des réseaux

Coronavirus: Experience Meccah, une visite virtuelle de La Mecque faute de pèlerinage

Des policiers saoudiens gardent la Kaaba, la pierre noire, dans l'enceinte de la Mosquée sacrée de La Mecque, interdite aux rassemblements pour lutter contre le coronavirus, le 24 avril 2020.
Des policiers saoudiens gardent la Kaaba, la pierre noire, dans l'enceinte de la Mosquée sacrée de La Mecque, interdite aux rassemblements pour lutter contre le coronavirus, le 24 avril 2020. STR / AFP

Le ramadan a débuté la semaine dernière pour environ 2 milliards de fidèles dans le monde. Un jeûne très particulier car dans de nombreux pays, les restrictions de déplacement liées à l‘épidémie de Covid-19 concernent aussi les mosquées. En Arabie saoudite, la Grande Mosquée de la Mecque, le lieu le plus saint de l‘Islam, était presque vide ce vendredi 24 avril. La technologie offre tout de même aux musulmans une nouvelle façon de visiter la ville sainte.

Publicité

de notre correspondant régional,

Lancée ce vendredi 24 avril pour le premier jour du mois sacré de ramadan, l'application Experience Mecca a été développée par l‘agence digitale BSocial dont les bureaux sont basés au Caire, en Égypte.

Grâce une modélisation 3D de la Grande Mosquée de La Mecque, l’application permet aux utilisateurs de s'immerger en réalité virtuelle dans la ville sainte. En parcourant le site, ils peuvent entendre l'appel à la prière, se tenir à côté de la Kaaba sacrée et interagir avec d'autres pèlerins virtuels qui visitent également La Mecque.

Casque de réalité virtuelle conseillé

Dans le contexte actuel, l‘application offre une alternative précieuse aux musulmans et aussi à tous les curieux. Très ludique, elle permet d'en apprendre davantage sur la procession religieuse grâce à des notes d‘information disséminées un peu partout au sein de la Grande Mosquée.

Experience Mecca est également disponible en arabe et en anglais, ce qui la rend plutôt facile d'accès. Son téléchargement est gratuit sur le Google Play Store.

Mais le créateur de cette application, Ehab Fares, le reconnaît bien volontiers : « rien ne peut remplacer l‘expérience » physique de La Mecque. Par ailleurs, pour garantir une utilisation optimale de cette application, il est conseillé aux utilisateurs de porter un casque de réalité virtuelle. Ce qui n‘est pas forcément accessible pour tout le monde.

Grand pèlerinage menacé

Pourtant, cette application a déjà séduit de nombreux utilisateurs. Il faut dire que l‘application n‘est pas tout à fait nouvelle. Elle existe déjà depuis 2017 et a été téléchargée près de 200 000 fois.

Mais la version lancée vendredi – qui est donc la deuxième du genre – ne pouvait pas mieux tomber. La Grande Mosquée de La Mecque est actuellement fermée au grand public. Au-delà du mois sacré de ramadan, le grand pèlerinage dans la ville sainte qui doit se tenir fin juillet est lui aussi menacé. Le ministre saoudien en charge du pèlerinage a d‘ailleurs exhorté les fidèles musulmans du monde entier à « attendre avant de planifier » leur séjour.

À lire aussi : Coronavirus: l’Arabie saoudite suspend l’entrée des pèlerins sur son territoire

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.